CAHIN CAHA

.
cahin
 .
Deux personnages dans un dialogue dont on connaît la fin, sont en quête du début de l’histoire. Ils s’enflamment et s’inventent tour à tour un crime passionnel, une enquête policière, une complainte d’amour et un road movie saupoudrés de situations absurdes, de prises de bec et de leçons de vie dignes d’un maître zen (ou presque) 
.
.
 .
 .
Mise en bouche :
 
30-04-11_arlequins_or« Caha : Je me demande lequel de nous deux va crever en premier.
Cahin : Ouais, une sorte de course à l’envers. 
Caha : Le premier arrivé a perdu ! »

Cette course, ils vont la tracer, Cahin-Caha, et à l’envers. Le premier exalté refuse l’obstacle et l’autre emporté par la logique trébuche à chaque faux-pas. Ils nous racontent une histoire forcément bancale d’amour, de citerne, d’écriture, de Venise, de transsibérien et de quadruple meurtre à la hache verte. Dans cette pièce écrite initialement pour la radio, Serge Valletti, Dramatruc méridional, cuisine à l’encre une ratatouille cocasse et pimentée servie par deux cousins pas trop éloignés des Vlad et Gogo d’ « En attendant Godot » de Beckett.

.

L’AUTEUR – Serge VALETTI

.

 « Quand le chanteur du groupe pasticheur Les Immondices décide de rester en scène plus longtemps que les dix minutes d’un numéro de cabaret, il écrit une longue pièce avec des copains et la joue deux fois dans une salle louée; cela donne « Les Brosses » (Marseille – 1969). Serge Valletti, né en 1951, commence à faire du théâtre, pour ne plus s’arrêter. Trois autres spectacles plus tard, Valletti va à Paris, avec trois amis et une valise, contenant les costumes et le texte de Miss Terre, qui sera joué dans un café-théâtre près de Pigalle. Il retrouve alors Daniel Mesguich, diseur de poèmes dans les cabarets de Marseille qui, en pleine effervescence du jeune théâtre, l’entraîne dans sa troupe comme acteur pour une douzaine de spectacles brillants et insolents. Valletti revient à l’écriture avec Au delà du Rio en 1976 et enchaîne une série de cinq duos, entre fantasme et fait divers. Après un long tête-à-tête avec « Malone meurt » de Beckett, il décide de se montrer à découvert et s’écrit un solo. C’est l’étonnante aventure de « Balle perdue », confession d’un mythomane, jouée à la lueur d’une bougie pour deux spectateurs (il n’y a que deux fauteuils) à partir de septembre 1981. Valletti occupe la scène, obstiné observateur, habité par des histoires et habitant du théâtre. » Source : http://pagesperso-orange.fr/serge.valletti/

A propos de la pièce : « Quand Jean Larriaga m’a proposé d’écrire une pièce de moins de 45 minutes que j’allais lire en public, j’ai demandé si cela pouvait être un monologue et il m’a répondu que non. Donc il fallait qu’il y ait des personnages, avec leurs noms. Comme, quand j’assiste à une lecture, je suis toujours un peu gêné par la scansion de ces noms qui reviennent pour indiquer le changement de personnage qui parle, j’ai voulu contourner le problème. J’ai écrit un monologue à deux voix. Il y a bien deux voix, mais il y a une seule personne. En fait on reconnaît le changement de voix au changement de ton. Au départ c’était donc une seule personne qui se parlait à elle-même, et puis, chemin faisant, et comme par jeu, ils ont trouvé chacun leur identité. L’un s’appelle Cahin et l’autre Caha. Ils avancent, ils n’en finissent pas d’avancer en s’interrogeant. Comme chacun de nous quand nous sommes seuls! » Serge Valletti – Août 2005 .

.

LES ACTEURS

. .

Patrick Le Bihan – CAHA  caha

Ancien membre de la Troupe Troupe et fondateur de la libido (Ligue d’Improvisation de Brest et de l’Ile D’Ouessant) ; il a été membre des filles de la pluie lors des représentations d’«Eclipse » de Christian Caro. Il a joué Krapp dans le monologue « La dernière Bande » de Samuel Beckett. Après avoir dirigé « Un air de famille » et mis en scène « American Buffalo », il interprète Caha dans la pièce de Serge Valletti.  

.

cahin
Olivier Cariou – CAHIN

Membre fondateur de la Ligue d’Improvisation de Brest Île D’Ouessant (libido), qui organise les matches d’improvisation théâtrale salle des conférences de la mairie de Brest. Cette troupe présente une trentaine de spectacles par saison.  Elle intervient aussi dans toute la France (Nîmes, Marseille, Nancy, Paris, etc..) et ailleurs (Bruxelles, Mons, etc..) il a appartenu à la Troupe Troupe, basée à Saint Renan, et joué dans des comédies du Splendid, de Jean Michel Ribes, de Francis Veber mais aussi d’Agnès Jaoui et Jean Pierre Bacri.

.

Ils nous accompagnent en live le plus souvent possible

.

GÜZ II

.

GÜZ II aelequins dor  

« C’est des zorros ratés, ça ressemble à rien leur truc. Viens, chérie, on s’en va. » Entendu rue lebastard, à Rennes, devant le spectacle de Güz II .

.

Güz II Rock de rue/ Set acoustique
Güz II arrive, de par les larges rues rennaises aux pavés ruisselants, pour t’attraper l’oreille et t’y faire résonner une musique singulière aux accents circonflexes pluriels. Vêtus de leurs costumes légendaires , les trois vengeurs masqués se livrent à un show musical populaire pittoresque, inspirés autant par le rock, la surf, la musique des mondes, les musiques de films. OUI. Güz II a réussi là où d’autres ont échoué, faire de la musique de rue sans jouer de manouche, de chanson ou de funk. OUI.
.
Güz II Redux/ Set électrique Première transformation du groupe rock terroriste de rue, fera trembler les fondations des salles amplifiées. Les armes changent, mais la technique de combat reste la même. Trois musiciens masqués, plus du double d’instruments, désormais électriques et à la puissance sonore décuplée, s’unissent au travers de compositions ou de reprises détournées. L’énergie reste intacte, et les arrangements concoctés pour la rue se mettent au niveau d’un répertoire ultra-sonorisé. Le rock n’est pas mort, il est là où on s’y attend le moins, de la rue à la scène, de tes charentaises à Woodstock

.

Ils ont également participé à la création de la pièce

.

Leonor Canales Grâce au soutien de la Maison du Théâtre, nous avons pu bénéficier de l’aide de Léonor, comédienne professionnelle, qui nous a prodigué des conseils inestimables sur la pratique du masque.

Diran Hékinian Régisseur lumière et son sur American Buffalo, Diran s’occupe de la création lumière

Gael Vigouroux Musicien touche à tout , membre des groupes brestois « Two fingers » et « Nu sur les galets », il réalise la création sonore en compagnie de Jérémie Dal’Santo.

Nicolas Raccah Nous avons fait appel à Nicolas facteur professionnel pour concevoir les demi masques des deux personnages. Il a travaillé sur de la résine de latex renforcée de cuir, et s’est inspiré de personnages de bandes dessinées pour réaliser les masques de Cahin et Caha.

Mathilde Respriget Après avoir créé les costumes de quelques spectacles de théâtre à Brest (Politique Qualité, 13 objets, …), Mathilde embarque avec L’Entonnoir dans l’élaboration des costumes de nos deux héros; qu’elle effectue en parallèle avec ses études de costumière à Paris(…)

La Maison du Théâtre Ils sont présents depuis le début du projet, nous font confiance et nous aident tant matériellement que moralement. http://www.lamaisondutheatre.com/

Une réflexion au sujet de « CAHIN CAHA »

  1. Bonjour ,
    Je vous avais déjà contacté pour vous soumettre la possibilité de présenter votre pièce au festival « Min de rien , c’est le printemps… » que nous organiserons au cercle Paul Bert du Noroît à Rennes en Avril et vous m’aviez répondu que vous n’étiez pas disponibles à cette date .
    Depuis une nouvelle opportunité pourrait se présenter pour vous mais dans un autre contexte cette fois , à savoir en participant au festival Quartier en scène qui se déroule fin mars ( festival qui est fréquenté sur Rennes ) .
    Etes vous libres à cette période et seriez-vous alors intéressés par cette proposition ?
    Dans l’attente de votre réponse, bien cordialement .
    Yann Flouriot .
    Compagnie « Min’de rien » – Rennes .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s